135 euros d’amende : le cycliste cette nouvelle vache à lait 135 euros d’amende : le cycliste cette nouvelle vache à lait
135 euros pour avoir tenu son portable à la main pendant qu’il pédalait. Voilà ce que Christian a écopé alors que les autorités vont... 135 euros d’amende : le cycliste cette nouvelle vache à lait

135 euros pour avoir tenu son portable à la main pendant qu’il pédalait. Voilà ce que Christian a écopé alors que les autorités vont raidir leur attitude vis à vis des cyclistes. Auparavant c’était les conducteurs de voiture, puis les motards et maintenant les cyclistes. Alors que le monde a besoin de se mettre au vert grâce au vélo, l’Etat lui, engrange le billet… vert.

Amende disproportionnée

Evidemment un cycliste étourdi peut passer au rouge, causer un grave accident. C’est possible, c’est sans doute déjà arrivé. Mais en y réfléchissant aussi, un piéton qui marche en écrivant son SMS peut aussi oublier le feu vert piéton et faire piler une voiture et causer un méchant accident(*).
Alors la vérité, c’est qu’un cycliste n’est pas une voiture, sa vitesse, son poids occasionne en dégats directs bien moins importants qu’une voiture que le conducteur distrait fait rentrer dans un autre véhicule.
Si l’amende peut être justifiée car au fond, téléphoner ou pédaler il faut choisir, son montant doit être moins important. 35 euros serait raisonnable.

Soyez heureux vous perdez pas de point

Effectivement contrairement à l’automobiliste, le cycliste ne perd pas de point. Ah quelle belle affaire ! Le cycliste se sent privilégié.
Et aussi si vous payez avant le temps imparti, vous vous acquittez que de 90 euros. Une somme rondelette qui ma foi est bien pour les autos MAIS PAS POUR LES VELOS !!!

Tolérance zéro contre les cyclistes, tolérance zéro avec un neuf devant.

(*) la verbalisation des piétons qui textotent en marchant est à l’étude, si si !