La FFC se fond en excuses à propos des Misscyclettes, est-ce suffisant ? La FFC se fond en excuses à propos des Misscyclettes, est-ce suffisant ?
Tout a commencé par une bonne intention. Pour promouvoir la féminisation dans le vélo, la Fédération Française de Cyclisme lance une opération nommée “Misscyclettes”,... La FFC se fond en excuses à propos des Misscyclettes, est-ce suffisant ?

Tout a commencé par une bonne intention. Pour promouvoir la féminisation dans le vélo, la Fédération Française de Cyclisme lance une opération nommée “Misscyclettes”, mais voilà les dites misscyclettes se rebiffent et le font bien fait savoir. Au point que la FFC a du se fondre en excuses dans un communiqué de presse.

Voir le communiqué de presse :

 

La FFC est bien maladroite

Quand vous savez que le terme “mademoiselle” est battu en brèche par la dite communauté vous n’allez pas titrer la traduction parfaite en anglais “miss” de mademoiselle. C’est vraiment couillon et malvenu. Donc analyse de la situation : zéro pointé. A-ton demandé au prestataire chargé de la com s’il connaissait un peu l’histoire du féminisme et la situation actuelle ?

En plus “misscyclettes” ça fait désuet, on a compris que c’est le mix entre filles et bicyclette, mais arrêtez de nous prendre pour des cons. 
Et puis le coté rose bonbon suranné nan mais stooop !!


C’est quoi déjà le budget annuel de la FFC ? Qui a répondu “Trop” 😉 ?

La FFC dit qu’elle n’est pas sexiste ? Chiche : qu’elle nomme un président avec des ovaires.

Point barre.

Après on peut ajouter des arguments comme vous savez c’est juste qu’on a des championnes du monde de VTT et des trucs comme ça. Sinon pas d’arguments ça suffit bien.