Les cyclistes colombiens tous dopés ? Les cyclistes colombiens tous dopés ?
Ca serait une déception énorme que de savoir que le jeune Egan Bernal a gagné le tour de France 2019 chargé. On ne veut... Les cyclistes colombiens tous dopés ?

Ca serait une déception énorme que de savoir que le jeune Egan Bernal a gagné le tour de France 2019 chargé. On ne veut pas croire que Quintana qui fait des étincelles est dopé, ou encore même Miguel Angel Lopez  qui vient de remporter la premiere étape de la Vuelta 2019 a pris des substances.

Pourtant, d’après le journal de Saone et loire dans son article intitulé “la Colombie minée par le dopage“, on explique que “L’Union cycliste internationale (UCI) classe la Colombie au 2e rang des pays comptant le plus de coureurs suspendus ou sanctionnés pour dopage”.

La “pichicata” serait une substance narcotique communément admise. Qui plus est la fédération colombienne cacherait les méfaits de leurs membres, et préviendrait en secret les équipes en cas de contrôle intempestif.

Mais les cyclistes colombiens ne se doperaient que après 23 ans, car pour survivre sur le circuit local ils seraient obligés d’être dopés. Donc les jeunes cyclistes pour échapper à ce triste destin devraient aller sur les circuit européens. Du coup nos Bernal, Quintana et Lopez seraient clean, seulement génétiquement disposés par leurs naissances sur les plateaux andins et grâce à leur entrainement naturel à gagner les grands Tours.

On l’espère en tout cas !

Source : https://www.lejsl.com/sport/2019/08/25/cyclisme-la-colombie-minee-par-le-dopage