Tour de Lombardie 2019 (243 km) – Bergame – Côme # Notre dossier complet Tour de Lombardie 2019 (243 km) – Bergame – Côme # Notre dossier complet
Rendez-vous avec le dernier Monument de la saison 2019, la Grande Classique des feuilles mortes, le Tour de Lombardie, ou Il Lombardia pour mieux... Tour de Lombardie 2019 (243 km) – Bergame – Côme # Notre dossier complet

Rendez-vous avec le dernier Monument de la saison 2019, la Grande Classique des feuilles mortes, le Tour de Lombardie, ou Il Lombardia pour mieux goûter encore aux charmes locaux … Si le tenant du titre – Thibaut Pinot – ne sera malheureusement pas la pour défendre sa couronne, le Lombardie 2019, 113eme du nom, nous propose un plateau de choix au terme de ce mois italien (Milan-Turin, Trois vallées varésines, Tour du Piémont, Tour d’Emilie, GP Bruno Beghelli, Trofeo Matteotti, memorial Marco Pantani, Coppa sabatini, Giro della Toscana …).

Dans ce dossier, focus sur le parcours et les principales difficultés du jour, revue d’effectif et des forces en présence, petite rétrospective sur l’édition 2018 et le palmarès des dix dernières éditions.

C’est parti!

Parcours et profil du dernier Monument de la saison 2019

243 kilomètres entre Bergame et Côme et sept difficultés répertoriées attendent les coureurs. La course devrait s’animer avec les grosses manœuvres à compter des 75 derniers kilomètres de course, même si rien n’est jamais écrit. A la bascule du Muro di Sormano, on sera en mesure de lister les hommes en forme.

Colle Gallo (763m alt. – 6km à 6.7% – sommet au km 55) – La seule bosse à se mettre sous la dent sur le premier 100 km. Une échappée pourrait bien le franchir avec quelques minutes d’avance sur un peloton conscient que la Vérité est encore loin.

Colle Brianza (588m – 4.3km à 4.9% – km 115) – Seconde bosse elle aussi relativement isolée et moins délicate que la première. Des échappées pourraient encore être en tête de course à ce moment avec encore plus de 120 km à rouler au sommet.

Barni (631m – 4km à 8.7% – km 174.5) – La route se sera très nettement accidenté bien avant l’ascension du Barni et ses 4km à 8.7%. Le début des choses sérieuses et a priori de la prise en main des opérations par les coéquipiers des prétendants à la victoire finale. Cette ascension sera suivie presque immédiatement par la suivante …

Madonna del Ghisallo (748m – 8.7km à 5.3% – km 179) – seconde marche vers le sommet du jour (les 1109m du Muro di Sormano), on devrait assister à une sélection par l’arrière. Les derniers échappées du “matin” pourraient être ici repris sans ménagement.

Muro di Sormano (1109m – 7.2km à 8.4% – km 189.5) – Le mythique Muro di Sormano parachève la sélection. Une longue descente suivie d’une portion de plat méneront les rescapés vers les deux dernières bosses du jour …

Civiglio (621m – 4.1km à 10% – km 226.5) – Un peu plus de 4km à 10%, à peine requinqués, les coureurs affrontent une difficulté sèche et violente. Bien inspiré celui qui saura deviner la forme du peloton au sommet du Civiglio. Le juge de paix du Lombardie 2019?

Thibaut Pinot dessine sa victoire face à Vincenzo Nibali dans l’ultime grosse ascension (Viciglio) du Lombardie 2018 (c) Getty Images

San Fermo della Bataglia (403m – 2.9km à 6.5% – km 238 et donc à 5 km de l’arrivée finale à Côme) – A peine basculés du Civiglio, les coureurs, au gré d’une descente accostent au pied du San Fermo della Bataglia pour l’ultime bataille et au sommet duquel il restera 5 km en descente et roulant pour rallier Côme … Il faudra en avoir encore dans les chaussettes, être lucide et bien descendre pour triompher.

Résumé en images de l’édition 2018 et la victoire de Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) devant Vicenzo Nibali (Bahrein-Merida)

Nos favoris

Pour la VICTOIRE: Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma), Michael Woods (EF Education First), Alejandro Valverde (Movistar), David Gaudu (Groupama-FDJ)

Pour un PODIUM: Jakob Fuglsang ( Astana), Miguel Angel Lopez (Astana), Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), Sergio Higuita (EF Education First), Adam Yates (Mitchelton-Scott)

Outsider: Gorka Izagirre (Astana), Vicenzo Nibali (Bahrain-mérida), Emmanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe), Tiesj Benoot (Lotto-Soudal), esteban Chaves (Mitxhelton-Scott), Giovanni Visconti (Neri-Sottoli)

Les équipes (5) et coureurs (175) engagés pour ce 113eme Tour de Lombardie

1. AG2R La Mondiale

1 LATOUR Pierre
2 CHEREL Mickaël
3 DOMONT Axel
4 FRANK Mathias
5 GASTAUER Ben
6 HÄNNINEN Jaakko
7 WARBASSE Larry

7 dans le Tour d’Emilie et 11 dans les trois vallées varésines. Pierre Latour est en forme mais sera juste ici face aux vrais. Mathias frank vient de faire 6 dans le Gran Piemonte en étant offensif. Attention à lui.

2. Androni Giocattoli – Sidermec

11 MASNADA Fausto
12 BISOLTI Alessandro
13 CATTANEO Mattia
14 FLOREZ Miguel Eduardo
15 FRAPPORTI Marco
16 GAVAZZI Francesco
17 VENDRAME Andrea

Vendrame a fait 4 dans les trois vallées et Gavazzi 7 dans le Memorial Marco Pantani. On surveillera le premier nommé pour une place.

3. Astana Pro Team

21 FUGLSANG Jakob
22 CATALDO Dario
23 HOULE Hugo
24 IZAGIRRE Ion
25 IZAGIRRE Gorka
26 LÓPEZ Miguel Ángel
27 VILLELLA Davide

Astana comptera sur plusieurs cartouches dans ce LOmbardie 2019 avec Jakob Fuglsang top 10 dans l’Emilie et le Milan-Turin, Lopez plus revu depuis sa correcte Vuelta et les Izagirre en embuscade.

4. Bahrain Merida

31 NIBALI Vincenzo
32 CARUSO Damiano
34 NIBALI Antonio
35 NOVAK Domen
36 PERNSTEINER Hermann
37 TEUNS Dylan

Nibali second en 2018 (vainqueur en 2015 et 2017) est débarrassé de Pinot mais trouvera du monde sur sa route. Il sera secondé par Teuns (3eme l’an dernier) et Pernsteiner …

5. Bardiani – CSF

41 BARBIN Enrico
42 CARBONI Giovanni
43 COVILI Luca
44 ORSINI Umberto
45 ROMANO Francesco
46 ROTA Lorenzo
47 SAVINI Daniel

Lorenzo Rota a bien figuré sur les épreuves feuilles mortes d’Italie depuis septembre. Insuffisant a priori pour espérer un top 20 ici …

6. BORA – hansgrohe

51 FORMOLO Davide
52 BENEDETTI Cesare
53 BUCHMANN Emanuel
54 KONRAD Patrick
55 MAJKA Rafał
56 MÜHLBERGER Gregor
57 SCHACHMANN Maximilian

Rafal Majka (podium en 2013) devrait être en mode voiture de course pour cette ultime classique de la saison 2019. Buchmann ne semble n’avoir qu’un train et subira en vue d’un top 10. Konrad devrait être tendre, tout comme Schachmann.

7. CCC Team

61 ANTUNES Amaro
62 DE LA PARTE Víctor
63 GESCHKE Simon
64 PAUWELS Serge
65 ROSSKOPF Joey
66 TEN DAM Laurens
67 ZOIDL Riccardo

De la Parte reste un bon tour de Croatie (3) et vient de bien figurer sur Milan-Turin (17). Une petite place …

8. Cofidis, Solutions Crédits

71 EDET Nicolas
72 ATAPUMA Darwin > Luis Angel Mate
73 BERHANE Natnael
74 HANSEN Jesper
75 HERRADA José
76 PEREZ Anthony
77 ROSSETTO Stéphane

Edet vient de finir 12eme dans le Gran Piemonte, à distance de ceux qui ont joué la victoire. Compliqué ici.

9. Deceuninck – Quick Step

81 GILBERT Philippe
82 VAKOČ Petr
83 CAPECCHI Eros
84 CAVAGNA Rémi
85 JUNGELS Bob
86 KNOX James
87 MAS Enric

James Knox est capable de belles choses sur les pentes et reste sur une excellente vuelta (oubliez son DNF sur Milan-Turin). Il pourrait suppléer Philippe Gilbert (vainqueur en 2009 et 2010) pour sa dernière course dans le Wolfpack.

10. EF Education First

91 BETTIOL Alberto
92 CAICEDO Jonathan Klever
93 CLARKE Simon
94 HIGUITA Sergio
95 HOWES Alex
96 KANGERT Tanel
97 WOODS Michael

Woods a bien gagné sur Milan-Turin devant Valverde après sa secodne place dans le Tour d’Emilie et ses malheurs dans les trois vallées varésines. Sergio Higuita peut l’accompagner très loin …

11. Gazprom-RusVelo

101 VLASOV Aleksandr
102 ARSLANOV Ildar
103 CHERKASOV Nikolay
104 RIKUNOV Petr
105 ROVNY Ivan
106 RYBALKIN Aleksey
107 SHALUNOV Evgeny

12. Groupama – FDJ

111 GAUDU David
112 BONNET William
113 MADOUAS Valentin
114 MOLARD Rudy
115 MORABITO Steve
116 FRANKINY Kilian
117 ROUX Anthony

David Gaudu a fait le spectacle dans le Milan-Turin avant de subir la dureté de Woods, puis de Valverde, yates et Benoot, qu’il retrouve aujourd’hui. Plus patient et dans le même état de forme, il peut prendre sa revanche sur certains d’entre eux. Un prétendant au top 10, voir mieux. Beaucoup mieux.

13. Israel Cycling Academy

121 HERMANS Ben
122 GEBREMEDHIN Awet
124 GOLDSTEIN Omer
125 NEILANDS Krists
126 PLAZA Rubén
127 SBARAGLI Kristian

14. Lotto Soudal

131 WELLENS Tim
132 ARMÉE Sander
133 BENOOT Tiesj
134 MERTZ Rémy
135 HAGEN Carl Fredrik
136 VANENDERT Jelle
137 MARCZYŃSKI Tomasz

Tiesj Benoot a séduit dans le Milan-Turin où il su revenir sur le groupe de tête dans l’ascension finale et finir au pied d’un podium composé de Woods-Valverde-Yates, excusez du peu. Sixième auparavant dans les trois vallées varésines, il affiche forme et fraîcheur. Wellens et Hagen sont à surveiller derrière lui.

15. Mitchelton-Scott

141 CHAVES Esteban
142 GRMAY Tsgabu
143 HAIG Jack
144 HOWSON Damien
145 NIEVE Mikel
146 SCHULTZ Nick
147 YATES Adam

Yates arrive lui aussi en grande forme sur le Lombardie. Vainqueur du Tour de Croatie, il s’est illustré sur les feuilles mortes d’Italie avec un podium sur le Milan-Turin. Esteban Chaves (vainqueur en 2016) trouvera un terrain en accord avec ses qualités (discret depuis la Vuelta).

16. Movistar Team


152 LANDA Mikel
153 AMADOR Andrey > Jaime Castrillo
154 BETANCUR Carlos
155 SEPÚLVEDA Eduardo > Ruben fernandez
156 SOLER Marc > Jasha Sutterlin
157 VERONA Carlos
158 VALVERDE Alejandro

Mikel Landa reste sur 4 DNF. Marc Soler ne sera finalement pas au départ. Betancur ne nous a pas emballé plus que cela dernièrement. Alejandro Valverde tentera de décrocher son premier Il Lombardia ce samedi après deux premiers accessit en 2013 et 2014.

17. Neri Sottoli – Selle Italia – KTM

161 VISCONTI Giovanni
162 BONGIORNO Francesco Manuel
163 FORTUNATO Lorenzo
164 GABBURO Davide
165 SCHÖNBERGER Sebastian
166 VELASCO Simone
167 ZARDINI Edoardo

Giovanni Visconti rayonne sur les feuilles mortes italiennes. 2 sur les trois vallées en gagnant la course derrière Roglic, puis 8 sur le Gran Piemonte, il profitera de sa forme pour accrocher une petite place.

18. Team Dimension Data

171 KREUZIGER Roman
172 GHEBREIGZABHIER Amanuel
173 MEINTJES Louis
174 SLAGTER Tom-Jelte
175 VALGREN Michael
176 VENTER Jaco
177 WYSS Danilo

Valgren a-t-il tout misé sur cette dernière classique pour briller sur cette fin de saison, qu’il finit d’ailleurs proprement? Réponse samedi.

19. Team INEOS

181 BERNAL Egan
182 CASTROVIEJO Jonathan
183 DUNBAR Eddie
184 GEOGHEGAN HART Tao
185 MOSCON Gianni
186 PUCCIO Salvatore
187 ROSA Diego

Bernal vient de gagner le Gran Piemonte devant une adversité que nous qualifierons de relative. Second du Toscane pour sa petite rentrée (après son DNF dans la Clasica San Sebastian) puis 6 sur Milan-Turin, il arrive en forme mais aura à conjuguer avec quelques ténors en forme avancée. Tao pourrait rouler des mécaniques et n’oublions pas que Moscon a fait podium en 2017.

20. Team Jumbo-Visma

191 ROGLIČ Primož
192 BENNETT George
193 BOUWMAN Koen
194 POWLESS Neilson
195 GESINK Robert
196 KRUIJSWIJK Steven
197 KUSS Sepp

Roglic fut l’homme des courses à étapes en 2019. Il s’amuse visiblement à glaner quelques one day en fin de saison. Tour d’Emilie puis Tre Valli varesine coup sur coup. Point commun, un attaque franche, décisive et imparable à chaque fois. En forme irrésistible et entouré d’une solide équipe, il s’annonce difficile à battre! G. Bennett peut le mener haut, Comme Gesink, Kuss. Kruijswijk devrait être juste encore pour jouer une belle place.

21. Team Katusha Alpecin

201 ZAKARIN Ilnur
202 BATTAGLIN Enrico
203 CRAS Steff
204 FABBRO Matteo
205 GONÇALVES José
206 KOCHETKOV Pavel
207 NAVARRO Daniel

22. Team Sunweb

211 KELDERMAN Wilco
212 BAKELANTS Jan
213 HAMILTON Chris
214 HINDLEY Jai
215 HIRSCHI Marc
216 POWER Robert
217 STORER Michael
218 FRÖHLINGER Johannes

Wilco Kelderman a réalisé une très belle vuelta 2019. Discret dans les trois vallées, il a mis le nez à la fenêtre dans le Milan-Turin (13). La répétition des difficultés et les 243 km devront plaire à cette homme de Tour …

23. Trek – Segafredo

221 MOLLEMA Bauke
222 BERNARD Julien > Peter Stetina
223 BRAMBILLA Gianluca
224 CICCONE Giulio
225 EG Niklas
226 GOGL Michael
227 SKUJIŅŠ Toms

Bauke Mollema est toujours indiqué comme prétendant à la victoire finale dans ce genre d’épreuve classique. 4 dans l’Emilie, 5 dans le GP Bruno Beghelli et 7 dans le Milan-Turin … il incarne la régularité. Il sera encore dans le coup et ramassera plus d’un attaquants dans les ultimes difficultés. Brambilla devrait encore jouer les funambules …

24. UAE-Team Emirates

231 ULISSI Diego
232 COSTA Rui
233 MARCATO Marco
234 MARTIN Dan
235 MORI Manuele
236 POLANC Jan
237 SUTHERLAND Rory

Dan Martin (2014) vient de montrer sa forme dans le Gran Piemonte en concluant 5eme au bon moment. Il visera une place. Diego Ulissi a fait 6 dans l’Emilie avant de paraitre plus limité (45) dans les trois vallées.

25. Vital Concept – B&B Hotels

241 ROLLAND Pierre
242 CAM Maxime
243 COURTEILLE Arnaud
244 GAUTIER Cyril
245 LE BON Johan
246 MÜLLER Patrick
247 PACHER Quentin

Attaque de Pierre Rolland. Non, on déconne.

Les dix derniers podiums du Tour de Lombardie

A demain pour notre compte-rendu de l’épreuve sur notre notre site Internet et notre page Facebook …